Sites naturels et panoramas

FRASNE-LES-MEULIERES VUE DU CIEL

 

LA FORET

La forêt communale de Frasne-les-Meulières d’une surface de 129,43 hectares se situe sur la limite naturelle du secteur de la plaine Jurassienne, au nord du département.

Constituée de deux cantons séparés par la route départementale 475 qui relie Dole à Gray, l’un d’eux, le bois de la Grande Haie (78,81 ha), repose en partie sur les premiers affleurements calcaires des avants monts. Le second canton (50,62 ha), se situe à cheval sur le massif de la Serre.

 

Les principales essences rencontrées en forêt communale de Frasne-les-Meulières sont le chêne et le hêtre en mélange plus ou moins important par endroit, ainsi que le charme en taillis ou en futaie.       

 

 

Peuplement de perches et de taillis de feuillus et résineux (parcelle 31)
Peuplement de douglas arrivé à maturité qui sera renouvelé en chêne en 2031

ONF

Dole environnement

Serre vivante

Curiosités et monuments

L’EGLISE DE FRASNE LES MEULIERES

LES CROIX PATTEES

43 croix pattées ont été répertoriées sur le massif de la Serre. Elles constituent un ensemble patrimonial exceptionnel.

Elles sont au nombre de 7 sur le territoire de la commune de Frasne-les-Meulières. Vous pouvez vous amuser à toutes les découvrir….

photo F. Daubigney

 

Dans son état original, une croix pattée est constituée d’une croix monolithique, aux branches plus ou moins évasées, prolongée par un fût assez long. Elle est enchâssée dans une meule ronde d’environ un mètre de diamètre. L’ensemble peut atteindre une hauteur de 2,50 m. Le tout est généralement taillé dans l’arkose (grès vosgien grossier) courant dans le massif de la Serre.

LA CHAPOUTOTE

Située à la sortie est du village, sur l’ancien chemin reliant Frasne à Moissey, il s’agit d’une chapelle funéraire érigée en 1861 par un membre de la famille Chapoutot, vieille famille de Frasne,  pour y enterrer les siens. Large de quatre mètres, profonde de six mètres, haute de six mètres et demi, elle est en pierre calcaire et de style néoclassique. Elle est fermée par une grille en fer forgé.

Elle comporte un tympan imitation “Renaissance”. La bordure du toit comportait un décor de roses en pierre qui ont malheureusement subi les outrages du temps. L’autel original a été transféré vers 1880 à l’église.
Cette chapelle appartient à la commune.

LA FONTAINE SAINT-MICHEL

Située au-dessous de l’église en bordure de la RD 87, elle a été élevée en 1822. Un abreuvoir y a alors été adjoint. Elle est en marbre du pays. Il faut remarquer l’appareillage en pierre qui forme le toit. Elle est fermée d’une grille en fer forgé.


Diaporama

Galerie photo